Charlotte à Douai : Artisan, chocolatier, confiseur… et bien plus encore

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

« Le chocolat c’est capricieux, c’est de la précision. » Ces mots sont ceux de Charlotte Stor Meurisse, la gérante de Charlotte, la nouvelle chocolaterie de la rue de Paris. Des mots qui en disent long sur la passion qui anime cette commerçante au parcours pour le moins singulier. Après des études scientifiques, Charlotte passe une grande partie de sa carrière à la direction commerciale d’un grand groupe de téléphonie mobile. Paris, Toulouse ou encore Nantes, elle sillonne la France avant de revenir, en 2003, dans le Nord Pas-de-Calais, sa région d’origine. Fin 2013, restructuration dudit groupe, plan de départ volontaire, Charlotte effectue un virage à 180 degrés et se lance dans le chocolat.

Le CAP obtenu en seulement quatre mois

Renseignements pris auprès de l’INBP de Rouen, une école internationale qui forme régulièrement des personnes en reconversion professionnelle, Charlotte se lance dans une formation de quatre mois et demi qui lui permet d’obtenir son CAP, alors qu’habituellement il se prépare en deux ans. Il faut préciser que cette formation est pour le moins sélective. Une session de test obligatoire permet d’y accéder. Plusieurs centaines de personnes y sont inscrites et seules seize d’entre elles sont acceptées. Charlotte finira 17ème, mais accédera à la formation suite à un désistement. Un petit coup de pouce du destin. Suivent donc quatre mois très intenses, entre allers-retours Phalempin-Rouen en Bla-Bla Car, révisions nocturnes, cours pratiques et entraînements le week-end, à la maison. Le CAP en poche, Charlotte peut désormais se lancer dans le projet qui l’anime depuis le début de l’aventure. Créer sa propre boutique. « Je voulais retrouver une confiserie à l’ancienne, celle où ma maman m’offrait des pâtes d’amande, explique Charlotte. Faire redécouvrir les bonnes choses. »

« Je veux faire du très bon, et cela n’est possible qu’avec du très très bon »

Une boutique qui a aussi vu le jour grâce à une belle rencontre durant l’été dernier, lors d’un stage à la BGE de Douai. Amandine Longuépée, jeune diplômée en Architecture d’intérieur avec un master 2 de coloriste va croiser le chemin de Charlotte. « Depuis quatre mois on ne se quitte plus, précise Charlotte. Grâce à elle j’ai la chance d’avoir une magnifique boutique. » Et il suffit de passer le pas de la porte pour éveiller les papilles. Ballotins de petits chocolats de fabrication artisanale, l’envie de casser, petits rochers au praliné de Charlotte, sucettes au chocolat, moulages pour la St Nicolas et Noël, tablettes au chocolat de différentes origines,… mais aussi de nombreuses confiseries. Tout ici donne envie. Charlotte va aussi augmenter sa gamme au fil des prochains mois. Et ce qui fait la différence, c’est la fabrication maison qu’assure Charlotte dans son laboratoire, situé juste à l’arrière de la boutique. Le chocolat y est travaillé avec passion, et en ressort sous des formes aussi variées qu’appétissantes. « Je veux faire du très bon, et cela n’est possible qu’avec du très très bon, précise Charlotte. Je choisis des produits d’exception, mes noisettes viennent du Piémont et je les torréfie légèrement sur place. » Le tout dans des gammes de prix très abordables, au regard de la qualité des produits que l’on y achète. Alors n’attendez plus et rendez-vous dès maintenant chez Charlotte. Vous y serez accueilli par Sabine, la responsable du magasin avec son accent chantant venu tout droit du sud de la France. « C’est une perle. Une femme exceptionnelle, courageuse, passionnée, qui aime le chocolat et qui a toujours le sourire, » conclut Charlotte.