Le portrait du jour : Les frères Pokker, Optic 2000 à Liévin

DSC_0254L’histoire des frères Pokker est loin d’être banale. Alexandre, Maxime et Thomas ne sont pas tombés dans le monde de la lunetterie par hasard. Non seulement ils portent des lunettes mais en plus ils sont vraiment passionnés par leur métier. Et l’originalité. Les responsables des deux boutiques Optic 2000 de Liévin (Centre commercial Carrefour et rue Defernez) cherchent avant tout à se différencier sur un marché de plus en plus important. Non seulement en développant de nouvelles marques comme Porsche Design ou Alain Mikli mais aussi et surtout en apportant le conseil qu’il vous faut. « On essaie de coller au maximum aux besoins du client, explique Alexandre. On s’est rendu compte par exemple que de nombreux enfants cherchaient des lunettes pour la pratique sportive, alors on va mettre en place la nouvelle collection Bollé portée par Tony Parker. C’est un plus pour nous comme pour nos clients, ils savent qu’on fait le maximum pour les satisfaire ».

Dernière nouveauté du côté des frères Pokker, le déplacement au domicile. Qu’ils s’agissent des personnes âgées ne pouvant se déplacer ou encore les maisons de retraite, les opticiens viennent directement faire le diagnostic chez vous. Rien que ça.

DSC_0257Titulaires du bac scientifique, passés par l’école d’optique de Lille réputée pour être une des meilleures de France, les frères Pokker n’en finissent plus d’innover. Prenez l’exemple du service après-vente. Le nettoyage et les réparations sont gratuits ici. « Pour nous, c’est logique, mais ce n’est pas le cas partout, » note Maxime.

Et pour garantir encore un meilleur service, les deux boutiques n’hésitent pas à se renforcer le week-end. Le samedi par exemple, ce sont six opticiens qui se relaient  pour vous conseiller. Il y a les trois frères Pokker bien sûr, mais aussi des apprentis. « On veut leur donner la chance et les former, c’est aussi une de nos missions, explique Thomas. Preuve en est avec Emeline qui a commencé l’apprentissage chez nous et qui, aujourd’hui, est une employée du magasin. »